Les hormones c'est un truc de dingue, on  ne peut même pas imaginer dans quel état ça vous met avant de l'avoir vécu... et en plus, petit bonus surprise : c'est différent pour chacune donc on ne sait jamais à quoi s'attendre !

Gros 001

Dans mon cas, oui bien sûr ça m'arrive de pleurer comme une madeleine devant la TV à la moindre petite émotion... mais si je me rappelle bien c'était déjà comme ça avant, non ?

Par contre, depuis le 3ème mois, je suis devenue maniaque et ça c'est nouveau ! Moi, obsédée par le rangement et la propreté, c'est un comble !!! Je passe ma vie à imaginer des solutions miracles pour récurer mon intérieur, cuisine en premier, à acheter des produits et ustensiles en tout genre pour que tout soit bien propre et bien rangé... ça tourne parfois à l'obecession mais bon, je me soigne ! J'ai failli tuer un vendeur de revêtement de sols il y a quelques mois parce qu'il ne voulait pas me vendre du vinyl pour remplacer l'hooorrible sale liège taché de gras qui recouvre le sol de ma cuisine... et tout juste sur le principe qu'on NE RECOUVRE PAS DU PARQUET avec quoi que ce soit, non Madame ! Il faut reponcer et puis vernir avec un vernis plus résistant, voilà tout ! Mais là c'est pas possible de commencer à tout poncer maintenant alors en attendant... non Madame, attendez, c'est tout ! Grrrr.... S'opposer à mes pulsions hormonales en voilà un qui n'avait pas peur des risques ! Enfin, l'obcession du sol m'est passée pour l'instant, je me suis concentrée sur d'autres choses (lave-vaisselle, tentures, rangements, frigo bientôt, ouiiiii !)...

 IMG_81701_border

Mon perfectionnisme est aussi exacerbé par les hormones, c'est vraiment le stress permanent car j'ai absolument BESOIN d'être certaine que tout sera prêt et parfait, comme je l'ai rêvé pour la naissance de ma fille (et là tu rêves vraiment, chérie !!!). Je passe mon temps à courir, acheter, mettre en place, organiser, prévoir, lire... cela va de mon alimentation bio et saine comme jamais, à mes produits cosmétiques de plus en plus bio eux aussi, au matériel pendant-après grossesse (ceinture pour le dos, tisanes spéciales, ballon pour le dos...) en passant par la déco de la chambre qui doit être originale sans excès, mais bien entendu les détail futiles comme nouveau GSM pour pouvoir surfer à la maternité ne sont pas non plus épargnés. Je n'ose même pas vous parler de la garde-robe de ma fille qui doit compter plus de vêtement en taille 0 à 9 mois que la mienne (et pourtant, on peut pas vraiment dire que la tienne -les tiennes en fait- soit anorexiques !!!) ! Bref, je me rends compte que j'exagère grave mais je n'y peut rien : quand je pense à une chose, cela m'obsède au point que je DOIS l'acheter au plus sinon je n'en dors plus !

_MG_80581-border

Autre modification hormonale : la fatigue. Exit les "ça va?" "Nan, j'suis crevée...". Fatigue, connaît plus! Pourtant, chose étrange, je suis tellement hyperactive ces dernier temps que je ne dors presque plus. Le soir, je ne suis jamais fatiguée avant minuit, une heure du matin et si je me couche avant, je reste les yeux grands ouverts. Je me réveille souvent la nuit et la seule solution pour ne pas me retourner pendant 4h sans trouver le sommeil, c'est d'aller noter ce qui me passe par la tête, vider le lave-vaisselle, faire tourner une machine... et malgré tout ça, je suis super en forme tout le temps ! Bon, ça va sans doute disparaître sans prévenir parce que je peux vous dire qu'à 2 mois de grossesse, je me traînais comme une loque et j'aurais dormi 14h par jour mais depuis, du jour au lendemain, une pèche d'enfer ! Du coup, je me sens obligée d'en profiter pour tout organiser pour la suite car il ya de forte chance que cette "non-fatigue" accumulée se retourne contre moi une fois les hormones dissipées au moment où j'en aurais le plus besoin !

Petit exemple de folies que les hormones peuvent me pousser à commettre : je me suis mise en tête de rafistoler notre salle de bain pourrie avant l'arrivée de la petite !!! Alors que le chantier chambre n'est pas encore terminé, que le chantier déco et rangement qui suivra ne va pas être de tout repos, et que je suis enceinte de 8 mois ! Mauvaise idée, comme dirait le lutin-pécheur mais comme d'habitude je n'ai écouté personne, j'ai foncé et je me retrouve avec une salle de bain en chantier au milieu du bazar alors que je reprend le travail pour 3 semaines. Bien entendu, comme dirait toujours l'Homme, le chantier s'avère être beaucoup plus compliqué que prévu, aucune cheville ne prend dans les parois recouverte d'une épaisse couche de plafonnage rendu friable par des années d'humidité bref, je m'enlise, rien n'avance et j'ai fait pire que bien ! Mais bon, là l'Homme a enfin eu pitié de ma détresse et a promis de m'aider un peu, quand SON chantier serait assez avancé (il doit placer le Quick Step avant l'arrivée des placards dans 2 semaines).

Conclusion : être en forme c'est le pied, avoir des journées de 18h c'est pas mal (mais ça ne suffit pas encore !) mais au final, les HORMONES ça craint !

Un peu de yoga serait du meilleur effet pour retrouver ma paix intérieure mais la franchement, je n'arrive même pas à trouver le temps ! Du caaalme.... zeeeeennnnnnn..................

Maintenant tous avec moi, nous allons chanter un beau Oôôôôô............. en respirant profondément pour nous relaxer !

***