Ce n'est pas grand chose une seconde mais par moments la vie nous fait réaliser que ce moment infime est parfois suffisant pour changer toute votre existence ... il y a des secondes de chance, de miracle et des secondes de malchance, de malheur, de drame ... et parfois, les deux se suivent et se confondent ...

Quand j'ai percutté ce camion lundi, enceinte de 7 mois, ma vie aurait pu s'arrêter ou virer au cauchemard...

Heureusement, Dieu, ange gardien ou appelez ça comme vous le voudrez, j'ai eu beaucoup de chance... je n'ai pas été blessée, juste un peu secouée et les dégâts matériels sont tous couverts par les assurances...

Une semaine après, quand je fais le point, je me dis que oui, décidément, j'ai vraiment été plus chanceuse que malchenceuse ce jour là !

IMG_82041_border

Certains retiennent la malchance d'avoir eu un accident, la peur, le choc, le stress et les gardent gravés en eux tel un traumatisme ... comme vous vous en doutez si vous me connaissez un peu, j'ai choisi de ne garder que la chance, le miracle, la possibilité de pouvoir continuer à suivre la voie que je me suis choisie et que j'assume... la chance de pouvoir marquer un temps d'arrêt dans le stress permanent de ma vie pour me recentrer et continuer à avancer et voyant où je vais... je dis "choisis" mais ce n'est pas vraiment un choix, pour moi c'est une évidence qui s'impose à chaque coup dur : je suis intuitivement positive, pas de vrai mérite à cela, j'ai la chance d'avoir en moi une force qui me pousse et me fait considérer chaque difficulté comme une occasion d'avancer... une vraie chance que m'a donné la vie et que j'utilise régulièrement !

Un simple avertissement que je dois lever le pied (dans le sens propre comme figuré!) et profiter un peu plus de chaque seconde heureuse que m'offre la vie...

Profiter des 2 derniers mois qui me restent à avoir ma fille pour moi seule, bien au chaud au creux de moi (et sans qu'elle ne pleure jamais, luxe immense que je mesurerait sans doute mieux après coup !)... m'occuper de moi, de nous, un peu, beaucoup, passionnément... nous (me) faire plaisir...

echo18 001

Euh, c'est mesquin, ne faites pas attention à ce que je vais ajouter, mais je suis très frivole et matérialiste quand j'en ai envie (c'est à dire souvent!) : En plus, j'adooore ma future nouvelle voiture ! Nous allons avoir l'airco pour partir en vacances cet été (avec un bébé de 7 mois, ce ne sera pas du luxe).

Tout est bien qui fini bien !

*Merci à Caro de m'avoir offert ce porte bonheur vaudoux pour endiguer une vague de poisse il y a quelques mois ! C'est la première chose que j'ai vue au milieu des débris quand tout s'est arrêté...

***